logo
FB YT IN
MENU
BLOG
logo

Qui sommes-nous

Les chambres de commerce sont un élément fondamental de l’articulation économique et sociale d’un pays.

Les chambres binationales permettent un échange commercial et un développement sans précédent entre deux pays et le positionnement de la Chambre de commerce et d’industrie hispano-algérienne (CCIAE) est la clé de la collaboration entre l’Algérie et l’Espagne.

La CCIAE se positionne comme une Chambre de Commerce moderne et compétitive, adaptée aux besoins actuels des entreprises en Algérie et en Espagne, permettant d’en tirer un maximum de bénéfices grâce à la fourniture de services à valeur ajoutée et à la collaboration avec les pouvoirs publics

Le CCIAE est une organisation à but non lucratif de droit algérien composée de chefs d’entreprise algériens et espagnols établie en Algérie. Il a été créé le 15 juin 2011 et approuvé par le ministère de l’Intérieur le 14 janvier 2013 sous le numéro 02/2013. Il est constitué d’un Comité Exécutif de 17 membres – représentant un chiffre d’affaires de 1 300 millions € –, d’une Assemblée Générale – représentant un chiffre d’affaires supérieur à 7 000 millions € – et une équipe opérationnelle composée d’un Secrétaire Général, une Coordinatrice générale et de 3 personnes assurant la gestion quotidienne du CCIAE

La Bienvenue du Président

J’ai voulu jouer un rôle majeur dans le CCIAE pour avoir compris dès sa constitution que nos deux pays, en l’occurrence l’Espagne et l’Algérie ont un fort potentiel commun qui peut se traduire en des perspectives de collaboration plus intenses que ce que nous considérons et employons actuellement.

La relation commerciale date de plusieurs siècles au vu de la proximité géographique, d’une part et de l’histoire commune, d’autres parts. Il s’agissait d’une relation naturelle, caractérisée par des échanges commerciaux, de quelques collaborations industrielles à petite échelle et aussi des échanges dans le secteur du tourisme et des services. Le grand projet qui a rapproché les deux pays d’une manière très officielle est celui de Pedro Duran Farrell. Ce gazoduc est rentré en exploitation à partir de novembre 1996 et fournit désormais du gaz Algérien à l’Espagne, depuis. Un autre grand projet gazier a été réalisé et est rentré en exploitation en 2011, le gazoduc reliant, Ghazaouet à Almeria.

Aujourd’hui, ces deux pays comptent l’un avec l’autre, au point ou leurs échanges ont atteint un pic de 15 milliards de Dollars en 2013. Des sociétés pétrolières espagnoles sont partenaires de Sonatrach sur le long terme et d’autres sociétés espagnoles de réalisation sont venues donner de l’élan aux grands projets d’infrastructure, que l’Algérie a initiée en ce début de siècle.

Le CCIAE, a vu le jour en juin 2011, comptant depuis avec toutes ces entreprises espagnoles présentes en Algérie et des entreprises mixtes créées et d’autres entreprises locales souhaitant une collaboration avec des entreprises espagnoles. Pratiquement tous les secteurs d’activité sont présents dans le CCIAE : secteur pétrolier, agro-industriel, transport, assurance, Bâtiment et travaux publics, industrie manufacturière et les services à profusion, notamment dans l’engineering, médical, tourisme…etc. Je reste foncièrement convaincu que nos deux pays marcheront ensemble et développerons ensemble des économies créatrices de valeurs ajoutées et de richesses, et des chaines de valeurs, impliquant ainsi une profusion de PME/PMI dans ces perspectives de collaboration. L’Algérie possède des ramifications, prometteuses et opportunes sur le marché africain comme l’a et continue de l’avoir l’Espagne en Europe et en Amérique du Sud ; cette collaboration ouvrira nos entreprises davantage sur l’international. Depuis, au sein du CCIAE nous avons tissé des relations d’affaires entre entreprises membres, grâce au réseau que nous avons constitué, auquel j’invite les entreprises espagnoles et algériennes à venir nous joindre pour constituer un socle solide, qui nous permettra de défendre nos intérêts auprès des instances officielles des deux pays.

« L’échange est primordial ! Pour découvrir ce que nous pesons et ce que nous pouvons construire avec l’autre ».
Djamal-Eddine BOU ABDALLAH

Le mot du Secrétaire Général

Cher partenaire,

Je profite de cette occasion pour vous souhaiter la bienvenue sur le portail digital du Cercle du Commerce et de l’Industrie Algéro–Espagnol, un espace à partir duquel nous souhaiterions établir un lien de proximité avec les hommes d’affaires, entrepreneurs et professionnels des deux pays, en appliquant par les nouvelles technologies, une volonté de service utile. À partir du CCIAE, nous offrons aux utilisateurs une large gamme de services qui visent à fournir au tissu socio-économique les ressources et les outils nécessaires pour accroître sa compétitivité et lui permettre de se positionner au niveau international.

Nous lançons un nouveau portail web. C’est pourquoi nous sommes convaincus que la meilleure façon d’offrir un excellent service aux membres du CCIAE est d’innover et d’utiliser les canaux numériques.

Nous comprenons que le CCIAE a l’obligation et la nécessité de vous offrir toutes les informations possibles lorsque vous accédez à l’information sur tout ce qui se fait dans le Cercle. C’est pourquoi nous sommes très heureux de vous informer que nous ne nous contentons pas de lancer un nouveau portail web, mais que nous allons également promouvoir la stratégie digitale avec nos profils des réseaux sociaux, et principalement par notre Blog. C’est par ce canal, ainsi que par les canaux traditionnels, que nous vous tiendrons informés de toutes les activités que nous menons. Enfin, je voudrais vous dire que l’activité menée par le CCIAE recueillie dans ce portail est le résultat de l’effort et du dévouement des membres pléniers et des professionnels de l’entité. Et chacun d’entre nous qui faisons partie de cette institution a pour premier et principal objectif de servir le monde des affaires, de résoudre leurs doutes et leurs préoccupations, de promouvoir leurs intérêts et de minimiser leurs problèmes.

J’espère que ce portail vous sera utile et contribuera à mieux connaître cette institution et son travail au service du développement socio-économique de l’Espagne et de l’Algérie.
Ensemble, nous nous améliorons et nous grandissons.
Merci de nous faire confiance